Mère et fille ont lu et adoré : "les Porteurs tome 3 #Lou" de C.Kueva

Hello les chouettes bookineurs !

Et voilà, voici notre avis commun, mère et fille sur le dernier tome de cette merveilleuse trilogie qui nous aura marquée et que nous ne manquerons pas de relire : Les Porteurs écrit par Cat Keuva.

ATTENTION !
Si vous n'avez pas lu les deux premiers tomes, cet article est susceptible de vous spoiler, de vous dévoiler des informations. 
Informations : auteure : C. Kueva
Publié chez : éditions Thierry Magnier
Au prix de : 14€90
Avec une petite épaisseur de : 396 pages 
Dates de lectures d'Apolline : commencé le 23/05 et fini le 26/05
Dates de lecture d'Emmanuelle : commencé le 01/06 et fini le 05/06

Et ça parle de quoi ? 

"Dans cette société-la, les bébés naissent hermaphrodites et, a 16 ans, tous les adolescents doivent choisir leur sexe. Tous, sauf les porteurs, qui, dans ce troisième et dernier tome de la trilogie de C. Kueva, sont au centre de toutes les convoitises. Quel pouvoir peuvent bien détenir Matt et Lou pour susciter un tel intérêt, a la fois de la part de l'Etat, des naturalistes et du mystérieux groupe Renaissance ? Ce que les porteurs cachent en eux pourrait bien bouleverser a jamais l'avenir de la néo-société.
Mais est-ce vraiment souhaitable ? Un dernier volet riche en rebondissements, qui continue de creuser les interrogations éthiques soulevées par les deux premiers tomes de cette trilogie dystopique."

Après avoir suivit Matt, un porteur, puis Gaëlle, sa petite amie prête à tout pour le sauver, nous suivons Lou, ce mystérieux personnage engagé dans la cause, plus ou moins malgré lui...

Notre avis : Comme pour le tome précédent, c'est avec appréhension et excitation mêlées que nous nous sommes plongées dans ce dernier tome. Excitation puisque les deux premiers tomes avaient été de vraies pépites et coups de cœurs, en plus de révélations finales qui nous avaient laissées sans voix. Et appréhension que ce tome soit en dessous des précédent mais surtout le fait de quitter cette saga. 

   La première chose qui m'a plu (Emmanuelle) est l'impression de vivre au même rythme que les protagonistes...entre révélations et quête de la vérité. Pour cet opus final, C.Kueva a réuni tous les personnages qui figurent depuis le début et c'est encore mieux ! En effet, on les retrouve tous : le docteur Michelon, Matt, Flo, Gaëlle, Sylivia, Lou, sa mère et même de nouveaux personnages qui nous offrent un nouveau regard sur cette néo-société. Entre histoires personnelles et échelle nationale, les histoires s'entremêlent et parfois même se font face. c'est le cas pour Matt et flo, ami(e)s d'enfance qui finalement se retrouvent à mener un combat opposé ou chacun, même dans notre société (et là se trouve le génie de l'auteure) peut se reconnaître... De fil en aiguilles, les révélations sont poignantes et montrent que rien n'est simple, que tous nos choix sont difficiles et ont des conséquences immuables.

   De plus, la temporalité est également bien choisie, on découvre le passé de Lou, sa naissance et son enfance, le début des combats des Naturalistes mais on redécouvre aussi des évènement marquants déjà vécus et ici vus par d'autres personnages. Enfin, on avance dans l'histoire où le procès bat son plein avant l'explosion finale dont nous ne nous remettrons jamais... Quelle fin ! Nous nous attendions à tout sauf à cela. Il est rare que dans un trilogie, les trois tomes gardent la même intensité... Ce n'est pas le cas pour Les Porteurs puisque nous sommes continuellement surpris, jamais perdus ou lassés, toujours tenus en haleine par cette histoire originale qui nous offre une profonde réflexion sur notre société et l'identité.   

   Alors que résonnent encore les divisions sur l'adoption du mariage pour tous et que l'on parle de la PMA, chacun devrait lire Les Porteurs pour prendre la mesure de la difficile question de ce qu'est l'identité. Les couples que forment Sylvia et Romano ou encore Lou et Matt prennent la forme d'appel à la tolérance et à la réflexion sur l'identité.

Enfin, Cat Kueva fait partie de ces auteurs à la fois talentueux, humble, à l'écoute de ses lecteurs et dotée d'un grand cœur... Les pages de remerciement en témoignent.

En bref, lisez le, que vous ayez aimé les tomes précédents ou non, lisez le. 

Notre note : 10/10 coup de cœur 

Une petite citation ? 
Emmanuelle : 
"L'amour qui les attachait l'un à l'autre ne faisait aucun doute mais la vie commune les étouffés [...] Ils devraient tout réinventer pour concilier amour et liberté [...] Ils ne seraient pas un couple mais un duo de complices"
"La raison d'état est parfois scandaleuse, c'est vrai [...] J'assume les choix que j'ai dû faire pour le bien du plus grand nombre. Ma conscience me le rappelle assez" 
"Tu as raison et moi aussi j'ai raison. On a pas les même raisons, c'est tout."

Apolline : 
"Ne vous retournez pas en partant. Vous n'avez plus de passé"
"Officiellement, j'étais mort, en réalité, je ne valais pas beaucoup mieux." 
" Moi, ce que je veux, c'est les aider à se construire, à devenir eux-mêmes à pas les faire rentrer dans je ne sais quel moule, décidé par je ne sais qui pour une mauvaise raison."
"Nous étions des étoiles. Nous dessinerions nos constellations."

Et vous ? Vous l'avez lu ? Il vous a plu ? Et sinon, il vous tente ? N'hésitez pas à nous le dire en commentaire. On vous souhaite de chouettes lectures et à bientôt pour un nouvel article !
Emmanuelle et Apolline

Contacts: 
Profils livreaddict : - Emmanuelle : http://www.livraddict.com/profil/nanutchi-san/

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

J'ai beaucoup aimé: "Je me suis tue" de Mathieu Menegaux

J'ai lu : "L'innocence oubliée" de Véronique Videau-Martinez