J'ai beaucoup aimé: "Je me suis tue" de Mathieu Menegaux


"Je me suis tue" de Mathieu Menegaux

J'ai découvert ce roman par l'intermédiaire d'une bibliothécaire que je suis sur instagram et grâce à elle j'ai croisé le chemin de Mathieu Menegaux qui vient de signer son 3ème roman, "est-ce ainsi que les hommes jugent"; que je compte bien lire. "Je me suis tue" est le premier qu'il a écrit et c'est un coup de cœur mais aussi un roman coup de poing à couper le souffle. Je l'ai dévoré en quelques heures, le temps d'une soirée. 


Informations :
Auteur : Mathieu Menegaux
Publié chez : Point (poche)
D'une petite épaisseur de : 144 pages
Au prix de : 6€20
Commencé le : 19/08
Fini le : 19/08 !!!

Résumé:
Un dîner en ville. Au menu, nourriture bio, affaires et éducation des enfants. Claire s'ennuie et décide de rentrer seule à vélo. Elle ne le sait pas encore mais sa vie vient de basculer. Tour à tour victime puis criminelle, Claire échoue en prison et refuse obstinément de s'expliquer. À la veille de son jugement, elle se décide enfin à sortir de son mutisme…

Mon avis :
     "Je me suis tue" est un roman-polar, un roman noir comme on le qualifie en littérature, dont on ne ressort pas ni intact, ni indifférent. Même si le thème abordé semble aux premiers abords évident, presque "banal" au regard des faits divers liés à la condition féminine, la façon dont Mathieu Menegaux le traite, le décrit, le met en scène rend la lecture addictive et trépidante. Les phrases sont courtes et tout à la fois justes et dures. 

     Ce qui rend ce roman attractif, c'est aussi le choix de la temporalité. En effet, l’héroïne est en cellule et cette ultime nuit elle la passe à se confesser, à dire pourquoi elle s'est tue ! Le passé et le présent se mêle, et nous, lecteurs, nous sommes les témoins comme si nous étions les jurés assis dans le box qui nous est réservé pour statuer sur le destin de Claire. 

   Le livre est donc une réflexion assez fine sur la culpabilité et le destin. Qui n'a jamais dit "si" en pensant ainsi avec regrets et remords changer le cours de sa vie ? "Je me suis tue" est un roman sur la douleur, les non-dits, le silence et le regard des autres et de la société sur les drames de la vie. Claire s'est déjà condamnée en ne se délivrant pas par la parole ; elle a anticipé le jugement de la société et de ses proches, pensant bien faire, pensant s'en sortir néanmoins. 

     Mathieu Menegaux écrit avec justesse. Ses mots choisis, ses phrases résonnent après la lecture, encore en nous, lecteurs. Il évite les affres du larmoiement pour écrire un pamphlet cinglant sur le poids de la culpabilité et de la honte dans notre société. 

     Enfin, dernière particularité, l'auteur à la fin des références musicales associées aux moments vécus par Claire, qui dit avec, là encore justesse, "encore une chanson. Toutes les situations de la vie, des plus gaies aux plus noires, des plus courantes aux plus improbables, ont été décrites en en chanson" (page 13)

En conclusion 
Un roman qui s'adresse aux femmes (mais pas seulement), pour ceux et celles qui aiment le polar, le rythme des thrillers et réfléchir sur la notion de culpabilité.

Ma note : 09/10

Quelques citations
" Notre éducation judeo-chretienne nous pousse à avoir honte de tout, nous dicte des règles de conduite et que tout écart nous terrorise."


" Chaque jour devient une souffrance un peu plus dure à encaisser que celle du jour précédent"


"J'avais retrouvé l'espace d'un instant ma place parmi les humains"


Et vous ? Vous l'avez lu ? Il vous tente ? N’hésitez pas à me le faire savoir; à bientôt sur le blog ! 
Emmanuelle
Adresse email : chouette.lecture@gmail.com 
Profils livraddict :


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

J'ai lu : Eldorado de Laurent Gaudé

Mère et fille ont lu et adoré : "les Porteurs tome 3 #Lou" de C.Kueva