J'ai lu : "Le théorème des Katerine" de John Green

Hello les chouettes bouquineurs !

Avec Daphné (miss_and_co sur Instagram), nous avons participé au challenge : "Le temps d'un grand week-end", organisé et crée par book_ouioui (je vous mets le lien de leurs blog/Instagram à la fin). C'est donc grâce à ce challenge que j'ai lu le Théorème des Katherine de John Green que j'ai moyennement aimé.


Informations : publié chez : Nathan 
Prix : 16€95 
Nombre de pages : 281 pages
Synopsis : Dix-neuf fois Colin est tombé amoureux. Dix-neuf fois la fille s'appelait Katherine. Pas Katie, ni Kat, ni Kittie, ni Cathy, et surtout pas Catherine, mais Katherine. Et dix-neuf fois, il s'est fait larguer.


Mon résumé : Colin est un surdoué, pas encore un génie, attendant sa minute Eurêka. C'est un largué, pas un largueur : il est sortie avec 19 filles, dix neuf Katherine avec toujours la même orthographe qui l'on toutes largué. Lors de sa dix-neuvième rupture, Colin est tellement mal que sont meilleur ami Hassan, un fainéant n'étant pas aussi religieux qu'il voudrait le faire croire, l'embarque pour un road-trip. Mais sur la route, Colin décide de suivre un panneau indiquant : "Royaume de Gutshot : dernière demeure de l'archiduc François Ferdinand". Qui sait, peut être est là bas qu'il aura sa minute Eurêka ?

Mon avis : J'ai encore, pour la quatrième fois (après : Qui es tu Alaska ?, La face cachée de Margo et Nos étoiles contraires) testé la plume de John Green. Je n'ai pas vraiment de problème avec sa plume, c'est assez simple et fluide, mais j'ai un problème avec son univers, la façon dont il tourne ses romans, c'est à dire de façon réaliste mais aussi contemporaine... Autrement dit, je ne suis toujours pas fan de cet auteur. Tout d'abord, j'ai trouvé l'histoire assez plate et ennuyante de sorte que quand j'ai refermé le livre, je me suis demandé : "tout ça pour ça ?". A vrai dire, j'avais vu venir les événements à l'avance et cela m'a ôté tout l'effet de surprise...). Ces éléments ont fait que j'ai trouvé le rythme du roman trop lent et ce surtout pour le peu d'action qu'il nous offre. De plus, Colin étant un surdoué et le personnage principal, j'ai eu quelques problèmes de compréhension, surtout vis-à-vis du théorème où de vraies formules avec pleins d'informations sont donnés tout au long du roman. J'avais juste envie de dire à Colin, à l'instar d'Hassan : "pas intéressant". Pour ce qui est du personnage de Colin, je l'ai trouvé mou, trop "faible", bizarre et absolument pas réaliste ! Tout ce qu'il veut, c'est devenir un génie, résultat, il est aveuglé par son rêve et ne se rend même pas compte que ce qu'il essaye de prouver est impossible ! J'avais vraiment envie de lui mettre des claques parfois ! Pour finir avec les points négatifs, j'ai trouvé que le roman était beaucoup trop grossier, que ce soit au niveau du langage des personnages ou leurs attitudes, j'ai trouvé que c'était trop... 
Néanmoins, j'ai quand même aimé quelques points de ce roman. Le premier étant la passion de Colin pour les anagrammes. Je vous en laisse quelques uns pour que vous puissiez comprendre ce que je veux dire : "quiconque étrange" : "coq unique et rangé" ou "requinque ce tango" ou "gène qu'on acquiert". J'ai trouvé que cela rajoutait une touche d'humour en plus des notes de l'auteur que j'ai juste adoré. en effet, durant son roman, John Green nous donne des informations réelles et drôles (comme un narrateur omniscient) telles que les pensées de Colin, des données comme un dictionnaire, mais tout cela formulé avec humour. Et pour finir sur l'humour dans ce roman, j'ai bien aimé les différents personnages, comme Lindsey et surtout Hassan qui est drôle en permanence. 
Ce que j'ai le plus aimé dans ce roman, c'est l'histoire des différentes relations de Colin avec les Katherine, qui s'incisent dans l'histoire présente. Je ne me suis pas du tout sentie perdue et j'ai beaucoup aimé découvrir Colin quand il était plus petit. 
Bien que je n'ai aimé que moyennement ce roman, je vous conseille de le lire pour vous en faire votre propre avis, surtout que c'est un roman rapide à lire.

Ma note : 6,5/10

Une petite citation ? 
"Les gens qu'on aime bien sont ceux devant lesquels on pense tout haut."

Et vous ? Vous l'avez lu ? Il vous a plu ? Et sinon, il vous tente ? N'hésitez pas à nous le dire en commentaire. 
Je vous souhaite de chouettes lectures et à bientôt pour un nouvel article !
Apolline.

Blog de Book_ouioui : https://bookouioui.wordpress.com

Adresse email : chouette.lecture@gmail.com 
Profils livreaddict : - Emmanuelle : http://www.livraddict.com/profil/nanutchi-san/

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

J'ai beaucoup aimé: "Je me suis tue" de Mathieu Menegaux

Mère et fille ont lu et adoré : "les Porteurs tome 3 #Lou" de C.Kueva

J'ai lu : "L'innocence oubliée" de Véronique Videau-Martinez