J'ai lu : "Perfect World" de Rie Aruga


Hello les chouettes bookineurs !

Petit manga qui a bien fait parler de lui pour le thème qu’il propose, Perfect World  de Rie Aruga est une série que j’ai commencé il y a peu et que j’ai plutôt bien aimé.



Informations ; Auteure et dessinatrice : Rie Aruga
Publié chez : les éditions Akata
Nombre de tome publiés à ce jour : 7
Prix d’un tome : 6€95

Et ça parle de quoi ? Tsugumi a 26 ans et travaille au sein d'une entreprise de design d'intérieur.
Un soir, lors d'une soirée de travail, quelle est sa surprise de retrouver autour de la table Hayukawa, son amour de lycée !
Mais depuis la fin de leurs études, le jeune homme, impliqué dans un accident, est en fauteuil roulant. Certaine que jamais elle n'aura la force (et l'envie) de fréquenter un homme "au corps amoindri", la jeune femme va pourtant sentir quelque chose bouger en elle…

Mon avis sur les six premiers tomes :
Globalement, c’est un très bon manga mais je ne vous le cacherai pas, j’ai été légèrement déçue face au premiers tomes et face à certains clichés.

Tout d’abord, j’ai eu un gros souci avec le dessin… Il est rare que je fasse la fine bouche là-dessus, sur l’effet graphique mais là j’ai trouvé les dessins assez pauvres, très simplistes et les décors particulièrement vides… Au fil des tomes, le dessin s’améliore, se fait plus précis et certaines planches m’ont ravies mais cela reste minime…

Bon et sinon, le thème ? Le thème fort et principal de ce manga est le handicap, et en cela, ce manga est très original mais surtout, c’est une mine (ou un puit) d’information. En effet, l’auteure ne se contente pas de faire du handicap un papier peint pour son manga, elle l’exploite avec brio ! A peu près tous les effets sont abordés et cela apporte de superbes réflexions qui incluent le regard des autres, la difficulté à accepter le handicap (pour soi, pour sa famille), l’incapacité à aider que ce soit dans un sens ou dans un autre, comment faire lorsque la mort se rapproche inexorablement, … Et ce ne sont là que des exemples ! Dans chaque tome un nouvel aspect est abordé, on ne se lasse jamais et l’on est en perpétuel apprentissage. Les personnages, forts et attachants, sont confrontés à des difficultés réelles et incarnent des modèles de force et de détermination qui prenne le dessus sur les clichés du début. 

On passe d’un tome à un autre avec rapidité et fluidité, avec une hâte de plus en plus prononcée, surtout à fin tome 6. Les difficultés apparaissent au fil des tomes et il est de plus en plus difficile de ressortir de notre lecture indem. L’auteure approfondie toujours plus son manga mais surtout, rien n’est omis, ni la douleur, ni la tristesse, ni la difficulté à continuer quitte à parfois être dans un pathos excessif.

De plus, nous avons également des flash-back (ou analepse pour les professeurs de français) qui nous offrent des tranches de vies des différents personnages au lycées, des souvenirs vus par les uns et par les autres. Malheureusement, un triangle (un carré ?) amoureux se met en place, et je n’en ai pas vu l’utilité… L’histoire n’en avait pas besoin, et surtout pas à ce point ! Surtout lorsque ces personnages responsables font preuve d’un égoïsme profond…

En conclusion ? C’est un manga plein d’émotions, de tristesse, de tensions, de suspens, de difficultés, mais aussi de joie, de bonheur, de petits moments de la vie qui nous font nous sentir bien et que l’on a envie de cacher au fond de notre cœur pour pouvoir les ressortir lorsque la vie se fait plus difficile. A lire, juste pour le plaisir.

Ma note globalement : 8,5/10

Une petite citation ?
"Ce qu'on vit n'est pas facile, Haruto. Raison de plus pour se cramponner à ce qui nous fait plaisir. Ces bonheurs-là, c'est ce qui nous fait tenir... du moins, c'est ce que je crois."


Et vous ? Vous l'avez lu ? Il vous tente ? N’hésitez pas à me le faire savoir et à bientôt sur le blog ! 
Apolline
Adresse email : chouette.lecture@gmail.com 
Profils livraddict :- Emmanuelle : http://www.livraddict.com/profil/nanutchi-san/

Commentaires

  1. Il a l'air tellement bien ce manga ! Les dessins me plaisent bien moi, à voir l'intérieur bien sûr. Bon, par contre, dommage pour le triangle ou carré amoureux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après, je viens de finir le tome 7 et les dessins sont vraiment plus détaillés, c'est un style plus épuré c'est tout. Laisse toi tenter, qui sait ? Tu me diras...

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

J'ai lu : Eldorado de Laurent Gaudé

J'ai lu : "En attendant Bojangles" d'Olivier Bourdeaut

J'ai lu "Marquise" de Joanne Richoux